Visite de Ravenne en une journée

Bienvenue à Ravenne, ma ville, une cité merveilleuse. Aujourd’hui je vous conduirai dans le cœur de Ravenne, le lieu que je connais le mieux. Pendant notre visite vous verrez tout ce qu’il faut découvrir: le programme idéal d’une première visite à Ravenne!

Ravenne est une ville à la mesure de l’homme, donc vous pourrez la visiter à pied sans aucun problème, mais en faisant attention aux cyclistes, qui filent à toute vitesse dans les rues de la ville indifférents aux piétons.

La visite dure environ 6 heures que vous passerez en très bonne compagnie.

Ravenne patrimoine culturel mondial

En 1996 l’Unesco a reconnu l’importance exceptionnelle de 8 monuments paléochrétiens et byzantins de Ravenne en les inscrivant dans la Liste du Patrimoine de l’Humanité.

Voilà tout ce qu’il faut faire et voir à Ravenne: nous commencerons notre visite en partant de Piazza del Popolo, la grande place, où se trouvent deux colonnes vénitiennes du XVe siècle, le cœur de la ville d’où se déroulent les rues du shopping et toutes les activités commerciales. Pendant notre tour nous découvrirons l’identité des deux personnages qui se trouvent au sommet des colonnes.

Nous verrons ensuite via Cavour, aussi en plein cœur de la ville, où bientôt ouvrira ses portes le musée consacré au poète anglais Lord Byron, qui vécut et séjourna à Ravenne, et nous visiterons le premier monument Unesco: il s’agit de la magnifique Basilique Saint-Vital (première moitié du VIe siècle). C’est un des monuments les plus représentatifs de l’époque byzantine et précieux témoignage de l’empire romain – byzantin réunifié après la période aryenne. Cette basilique est le seul édifice religieux à posséder l’authenticité historique et les caractéristiques architecturales typiques de l’époque byzantine.

san_vitale_ravenna_ingresso

Sa construction fut commencée en 525 par l’évêque Ecclesius, qui avait été chargé de faire construire à Ravenne une basilique pour le nouveau conquérant de la cité, Justinien. Il décida de reproposer à Ravenne les caractéristiques de l’Orient en obtenant des résultats d’exceptionnelle valeur artistique. Le jeu varié de lumières fait vibrer le décor de mosaïques de l’abside et du presbytère qui semblent refléter une lumière divine.

Mausolée de Galla Placidia de Ravenne

meister_des_mausoleums_der_galla_placidia_in_ravenna_002Tout près de la Basilique Saint-Vital il y le mausolée de l’impératrice romaine Galla Placidia (386/88 – 450 – première moitié du Ve siècle) commandé par elle-même. Selon la tradition il fut construit comme mausolée familial, mais selon des sources historiques l’impératrice fut enterrée à Rome en 450, date de sa mort. La légende dit qu’elle fut embaumée et que son corps fut mis dans un sarcophage. Pendant plus d’un millénaire il étaient possible de regarder ses restes par un trou dans le sarcophage, jusqu’à ce qu’un jour en 1577 un visiteur distrait approcha trop une bougie des vêtements de l’impératrice et mit le feu au tout.

La coupole, symbole du ciel, est entièrement décorée de mosaïques et c’est la part la plus exceptionnelle et célèbre du mausolée: le ciel composé par 570 étoiles en or et bleu intense fait clairement référence au concept de vie éternelle si prisé par l’impératrice qui dans son mausolée voulait exprimer la victoire de la vie sur la mort et donc la résurrection et la vie éternelle. Les deux lunettes qui représentent le martyr de Saint Laurent et le Bon Pasteur sont incroyablement belles.

Le poète G. D’Annunzio et le musicien américain Cole Porter furent conquis par l’atmosphère nocturne du ciel en mosaïques. On dit que Cole Porter s’inspira de ce mausolée et ses étoiles pour écrire la célèbre chanson Night and Day.

Ensuite, nous nous dirigerons vers la Zona Dantesca ou «Zone de Respecte». Vous y trouverez le tombeau de Dante Alighieri, qui a la forme d’un simple et petit temple d’architecture néoclassique. Le tombeau a été construit en 1780 d’après les plans de l’architecte Camillo Morigia et il contient la dépouille de Dante qui, exilé de Florence, mourut à Ravenne en 1321.

Le poète florentin vécut les trois dernières années de sa vie à Ravenne et, pour écrire son chef-d’œuvre, il s’inspira aussi des pinèdes ravennates de San Vital et de Classe.

Sur la coupole du petit temple se trouve une pomme de pin, symbole de la ville. La pomme de pin, puisqu’elle est associée au numéro «0» pour sa forme, est une claire allusion à l’œuf cosmique et donc à l’apparition du monde.

Le moment est venu de découvrir la gastronomie de la ville. Nous pourrons déjeuner dans un des typiques restaurants de la ville et apprécier les plats traditionnels de la cuisine romagnole.

Après-midi : Visite de la cathédrale, du baptistère et de l’église de Sant’Apollinare Nuovo

battistero_neoniano_ravennaNous pouvons reprendre notre visite en nous dirigeant vers la cathédrale (Duomo, l’ancienne basilique d’Ours, qui fut évêque de la ville de Ravenne), à près quoi nous visiterons aussi le baptistère catholique de la ville, c’est-à-dire le Baptistère Néonien (ou de Néon).

Le Baptistère de Néon (fin du IVe – début du Ve siècle après J.C.) fut construit par l’évêque Ursus avant de la proclamation de Ravenne comme capitale à la place de Milan. La couple est exceptionnellement décorée et le centre est occupé par une mosaïque qui représente le baptême du Christ dans les eaux du Jourdain. Il s’agit d’un des plus anciens monuments ravennates et est remarquablement bien préservé. Au centre de la coupole un grand médaillon décrit la scène où Jésus Christ est immergé jusqu’à la taille dans les eaux transparentes du Jourdain, et autour du médaillon, dans la première bande bleue, on distingue les silhouettes des 12 apôtres, divisés en deux groupes, guidés par Saint Pierre et Saint Paul .

Même Carl Gustav Jung, l’un des fondateurs de la psychanalyse, fut particulièrement frappé par la beauté de ces décorations.

À côté du baptistère se trouvent le Musée Archiépiscopal (musée lapidaire) et la Chapelle de Saint-Andrée datant du V-VIe siècle, qui est le seul témoignage de chapelle archiépiscopale paléochrétienne existante aujourd’hui. Nous nous trouvons au cœur de l’ancien Palais de l’Archevêque. À l’intérieur il y la magnifique croix en argent de l’archevêque Agnello (VIe siècle) et la stupéfiante chaire en ivoire, datant de la moitié du VIe siècle, donnée à l’archevêque Maximien par l’empereur Justinien. La chaire épiscopale, formée dans la tradition byzantine, représente un témoignage extraordinaire de l’Église de Ravenne pendant le VIe siècle, quand en 546 Maximien, évêque de Pola, fut nommé directement par l’empereur oriental Justinien à la tête de l’Église de Ravenne. Les décorations de la chaire représentent des scènes de l’Ancien et du Nouveau Testament avec la figure de Jean-Baptiste au centre.

La basilique Saint-Apollinaire-le-Neuf, qui se trouve en via di Roma, à deux pas de la gare, est le dernier monument que nous visiterons aujourd’hui.

La basilique fut construite au début du VIe siècle par le roi goth Théodoric le Grand pour le culte arien et elle est l’ouvrage le plus significatif du royaume de Théodoric. Ensuite, en 540, la basilique fut consacrée à l’Église catholique par l’évêque Agnello après la reconquête de Ravenne par les byzantins.

La basilique est ornée de merveilleuses mosaïques de l’époque de Théodoric et de l’époque byzantine. Les magnifiques processions des saints martyrs et vierges chrétiennes, figures religieuses appartenant à une dimension de l’au-delà qui marchent lentement dans leurs deux dimensions en devenant encore plus spirituelles, vous suivront du regard jusqu’aux deux registres les plus élevés qui montrent les scènes de la Passion du Christ et des miracles.

En conclusion de notre tour l’on pourra visiter l’un des nombreux laboratoires de mosaïques partout dans la ville.

INFORMATIONS SUR LA VISITE

Point de départ: Piazza del Popolo..
Fin de la visite: Sant’Apollinare Nuovo.

Frais d’entrée:
Prix adulte: 9,50 euro et 8,50 euro si accompagné d’un guide.
Gratuit: enfants jusqu’à 10 ans.
Groupes: un billet gratuit pour chaque groupe de vingt billets payants.

Du 15 mars au 15 juin on applique un supplément de 2 euro si la visite comprend aussi le Mausolée de Galla Placidia. On doit obligatoirement réserver pour effectuer une visite au mausolée pendant cette période.

 


RESERVATIONS